actualité

Asénapine (SYCREST)

L’asénapine est un antipsychotique atypique (ou de deuxième génération).

L’asénapine, commercialisée en France sous le nom de SYCREST, est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques (modérés à sévères) associés aux troubles bipolaires de type I chez l’adulte.

 

SYCREST n’a pas d’indication en prévention des récidives du trouble bipolaire.

Il est à noter que SYCREST n’a pas eu d’autorisation de mise sur le marché en Europe dans le traitement de la schizophrénie.

 

Efficacité

Selon les conclusions de la commission de transparence de la Haute Autorité de Santé, l’asénapine n’apporte pas, au vu des données disponibles versus placebo et olanzapine, d’amélioration dans le traitement des épisodes maniaques par rapport aux traitements déjà existants. Elle ne représente donc qu'une alternative supplémentaire dans cette indication.

Le traitement médicamenteux des troubles bipolaires lors des épisodes aigus maniaques ou

mixtes, hypomaniaques, repose en première intention sur le lithium, le valproate ou un

antipsychotique. En France, cinq antipsychotiques de seconde génération sont disponibles

dans cette indication : olanzapine, rispéridone, aripiprazole, quétiapine et désormais asénapine. La monothérapie est à privilégier le plus souvent possible.

 

Tolérance

Les événements indésirables les plus fréquents considérés rencontrés avec l’asénapine sont :

- Une sédation

- Une somnolence

- Une akathisie

- Une hypoesthésie orale (L’asénapine ayant des propriétés anesthésiques, une hypoesthésie et une paresthésie buccales peuvent apparaître directement après la prise du médicament et se dissipent habituellement en 1 heure).

- Une prise de poids

 

 

D. ESPOSITO